Quel intervalle entre les vaccins ?

TABLEAU VACCINAL AU 15 JUIN 

Quel intervalle entre les vaccins contre la Covid-19 ?

Cette modification est provisoire et exceptionnelle et doit ainsi permettre à chacun de concilier départ en vacances et injections dans un même lieu. S’agissant des centres de vaccination, les plateformes de prise de rendez-vous en ligne intègrent cette modification.

  • 9 à 12 semaines pour le vaccin Vaxzevria®
  • le vaccin Janssen à ce jour ne nécessite qu’une seule injection

Quel que soit le délai entre les deux doses, il n’est pas nécessaire de recommencer le schéma vaccinal dès le début.

 

Quel vaccin pour quel âge ?

TABLEAU VACCINAL AU 15 JUIN 

    • les vaccins à ARNm (Comirnaty® / COVID-19 Vaccine Moderna®) peuvent être utilisés pour toutes les personnes majeures ;
    • le vaccin Comirnaty® pour les mineurs de 12 à 17 ans
    • les vaccins Vaxzevria® et Covid-19 Vaccine Janssen® sont utilisés à partir de 55 ans.

 

La vaccination contre la Covid-19 est ouverte aux :

  • personnes de 16-17 ans atteints de certaines maladies graves (pathologie à très haut risque de forme grave) avec le vaccin Pfizer-BioNTech ;
  • personnes majeures sans condition ;
  • femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse ;
  • les adolescents de 12 à 18 ans peuvent se faire vacciner sur la base du volontariat et avec l’accord de leurs parents.

Source DGS URGENT n°43 du 11 avril 2021

 

Une troisième dose de vaccin est recommandée pour les personnes immunodéprimées (PfizerBioNTech, Moderna)

Conformément à l’avis du 6 avril 2021 du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, l’injection d’une troisième dose de vaccin à ARNm est nécessaire pour les personnes sévèrement immunodéprimées (transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse, patients dialysés, patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur fort de type anti-CD20 ou anti-métabolites).

Cette troisième injection doit intervenir 4 semaines au moins après la deuxième dose, ou dès que possible pour les personnes qui auraient déjà dépassé ce délai.

Des recommandations seront ultérieurement émises concernant la nécessité d’une troisième dose pour les insuffisants rénaux chroniques non dialysés, les patients atteints de cancers et les patients atteints de maladies auto-immunes sous d’autres traitements immunosuppresseurs.

 

Rappels pour les personnes ayant un antécédent d’infection à Sars-Cov-2 n’ont besoin que d’une seule dose de vaccin (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca)
Conformément à l’avis de la Haute autorité de santé du 11 février 2021, les personnes immunocompétentes ayant fait une infection datée et avérée par le SARS-CoV-2 (symptomatique ou non) doivent être considérées
comme protégées pendant au moins 3 mois mais plus probablement 6 mois, contre l’infection par le SARSCoV-2 par l’immunité post-infectieuse. Il est donc recommandé de réaliser leur vaccination au-delà de ce délai de 3 mois après l’infection, de préférence avec un délai proche de 6 mois.

A ce stade des connaissances, la réponse immunitaire à la vaccination des personnes ayant déjà été infectées est de type anamnestique, ce qui conduit à ne proposer qu’une seule dose de vaccin aux personnes
immunocompétentes ayant fait une infection par le SARS-CoV-2. La mise en œuvre de cette recommandation est essentielle pour faire bénéficier au plus vite des doses disponibles à l’ensemble des personnes de la cible.
Les situations particulières suivantes doivent toutefois être prises en compte :
 les personnes présentant une immunodépression avérée (en particulier celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur) et les personnes âgées hébergées en établissement (EHPAD, USLD) doivent, après un délai de 3 mois après le début de l’infection par le SARS-CoV-2, être vaccinées par le schéma à deux doses ;
 les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui  présentent une infection par le SARSCoV2 avec PCR positive dans les jours qui suivent cette première vaccination ne doivent pas recevoir la
seconde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection

 

Publication :21 juin 2021 | Catégorie(s) :